Je ne veux pas entendre « Je ne peux pas y croire ».

Je veux que vous lisiez sur l’histoire que vous avez eu le privilège d’ignorer.

Je ne veux pas vos opinions ou vos pensées.

Je veux que vous écoutiez les expériences noires que vous avez choisi d’oublier.

Je neveux pas vos partages d’histoires d’Instagram avec #BLM.

Je veux des captures d’écran des dons que vous faites pour payer les cautions et favoriser le travail/l’art/la connaissance noire.

Je ne veux pas de « J’aime » passifs sur Twitter.

Je veux que vous répondiez et interveniez auprès de vos parents racistes et vos amis blancs apathiques (spécialement quand il n’y a pas de personnes de couleur où vous êtes) sans vous attendre à recevoir une tape dans le dos.

Je ne veux pas de vos larmes. J’en ai déjà plein.

Je veux que vous vérifiiez si vous proches noirs vont bien et que vous respectiez leurs limites émotionnelles et physiques.

Je ne veux pas diminuer l’adversité à laquelle vous avez fait face dû à certains aspects de votre identité.

Je veux que vous reconnaissiez que votre vie est plus facile parce que vous êtes blancs. Je veux que vous admettiez que vous n’avez jamais choisi d’être une personne noire – parce que vous savez que votre vie serait plus difficile

Je ne veux pas que vous soyez « un bon blanc ».

Je veux que votre activisme soit questionné et défié et critiqué par des personnes noires. Je veux que vos erreurs vous fassent grandir pour qu’on puisse grandir comme nation.

Je ne veux pas de citations de Martin Luther King hors-contexte sur le pacifisme perpétuel.

Je veux que vous vous rendiez compte que la seule différence entre les « manifestants » du Boston Tea Party et les « émeutiers » de Stonewall, Watts et Rodney King est que les premiers étaient blancs alors que les derniers étaient noirs. Je veux que vous désobéissiez pour signaler le besoin de changement et détruisiez le système oppressif qui vous accommode et vous rend puissant.

Je ne veux pas que vous utilisiez les manifestations publiques comme une opportunité de jouer à « La Purge » ou de réaliser vos fantasmes du Joker.

Je veux que vous utilisiez vos corps blancs comme boucliers contre le gaz lacrymogène et les balles pour les manifestants bruns.

Je.ne.veux.pas.voir.un.autre.maudit.vidéo.de.la.police.ASSASSINANT.des.personnes.noires.

Je ne veux pas la paix.

Je veux la justice.

Je ne veux pas que vous prouviez que vous « n’êtes pas raciste ».

Je veux que vous sachiez que vous êtes le produit d’un régime raciste efficace qui a capitalisé sur l’oppression et la suppression noire durant des siècles. Je veux que vous réalisiez qu’être raciste est plus Américain que la tarte aux pommes.

Je ne veux pas que vous vous sentiez à l’aise.

Je veux que vous éclairiez les coins de votre subconscient que vous avez maquillé pendant des années. Je veux que vous vous regardiez dans le miroir. Je veux que vous sachiez que vous êtes raciste parce que vous avez été entraîné à l’être, et qu’il est en votre pouvoir de devenir anti-raciste.

Je ne veux pas que mes forces soient louées.

Je veux que vous respectiez l’envergure de mes émotions. Je veux mon espace pour m’effondrer et reconnaître ma peine.

Je ne veux pas perdre votre attention.

Je veux que vous vous rappeliez Tony McDad durant la Fierté. Je veux que vous vous rappeliez Ahmaud Abrey le Jour de l’Indépendance. Je veux que vous vous rappeliez George Floyd quand vous voterez en novembre. Je veux que vous vous rappeliez Amy Cooper durant le souper de Noël. Je veux que vous vous rappeliez Breonna Taylor quand on cogne à la porte. Je veux que vous vous rappeliez Trayvon Martin à chaque fois que vous voyez un sac de Skittles. Je veux que vous sachiez que ce reconditionnement est l’entreprise d’une vie entière.

Je ne veux pas que vous soyez un.e allié.e pour moi ou une autre personne noire dans votre vie.

Je veux que vous soyez un.e allié.e parce que c’est la bonne chose à faire.

Façons d’aider :

Donnez : À la famille et aux proches de Geroge Floyd, Ahmaud Arbery et Breonna Taylor.

À la Campagne Semicolon Bookstore – en support aux entreprises tenues par des femmes noires et la jeunesse et la litératie à Chicago. Ou bien, à une organisation

Protestez : Si vous participez à une manifestation locale, assurez-vous de suivre les précautions et informez-vous des couvre-feux municipaux – s’ils s’appliquent.

Contactez vos représentants.

Partagez Via Facebook, Twitter, ou donnez un « J’aime »

6 thoughts on “Chères personnes blanches, voici que nous attendons de vous

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s